Test des coffres-forts

Sécurité grâce à des procédures de test reconnues.

Les coffres-forts de qualité se caractérisent par leur certification accordée par des établissements de test indépendants et reconnus. Ces derniers vérifient le caractère ignifuge des coffres-forts et leur résistance à l'intrusion. Chaque pays européen dispose d'instituts de tests spécifiques. En Allemagne, c'est VdS Schadenverhütung GmbH, une filiale à 100 pour cent de l'association allemande des compagnies d'assurance. Différents outils sont utilisés dans le cadre de ces contrôles pour tester les coffres-forts. Les coffres-forts ignifuges sont testés en termes de résistance à l'incendie avec des tests correspondants. Le test le plus connu est mené par MPA (spécialisé dans les tests de matériaux) Braunschweig

Le test des coffres-forts de VdS
Sécurité garantie - protection optimale

Dernières méthodes de test

Les tests des coffres-forts de VdS Schadenverhütung (anciennement l'association des compagnies d'assurance) font partie des plus célèbres au monde. Ces tests reposent sur les normes VdS 2450 (armoires et chambres fortes) et VdS 2528 (dépôts de fonds). Ces normes sont basées sur les normes européennes EN 1143-1 et 1143-2. Les résultats de ces tests sont comparés à ceux d'autres instituts de tests européens.

La réglementation exacte des méthodes permet de comparer facilement les tests en les instituts concernés. Ces tests ne sont toutefois pas statiques: Ces tests sont constamment adaptés aux évolutions techniques. Un peu comme les méthodes d'intrusion des voleurs. Sont utilisés tous les outils mécaniques, électriques et thermiques pouvant servir aux voleurs pour ouvrir un coffre-fort. Cela comprend notamment des outils comme des marteaux, des perceuses, des ponceuses ou des découpes au laser. D'autres techniques spécifiques sont également utilisées mais elles ne seront pas citées pour ne pas donner d'autres idées aux personnes malveillantes.

L'évaluation fiable est synonyme de sécurité

L'évaluation des tests des coffres-forts dépend des outils utilisés et de la durée. L'unité de résistance ou RU indique le niveau de résistance d'un coffre-fort aux effractions et intrusions. Une RU précise la portée de la résistance en cas de tentative d'infraction pendant une minute avec le coefficient 1 et la valeur de base 0. Une formule prédéfinie est alors utilisée pour définir le degré de résistance d'un coffre-fort. Cette valeur est indiquée sur une plaquette à l'intérieur du coffre-fort.

Ce résultat est important lors de l'achat d'un coffre-fort mais aussi pour la compagnie d'assurance. Dans le cadre de ces tests VdS, l'assurance définit le montant de protection maximal pour les objets et valeurs stockés dans le coffre-fort.

Test de résistance au feu selon EN 1047-1
Une double sécurité pour vos coffres-forts

Le test Braunschweig de MPA

Le niveau de résistance à l'incendie des coffres-forts est vérifié par des tests incendie - comme le célèbre test Braunschweig. Un test est donc organisé selon des critères spécifiques à l'instar des tests anti-intrusion.

Ces procédures sont basées sur les normes européennes EN 1047-1 (armoires de sécurité des documents et disquettes) et EN 1047-2 (salles formes et conteneurs de protection des données) ainsi que VDMA 24991-1 et 24991-2.

Pour les coffres-forts, le test de Braunschweig est le plus exigeant et reconnu en matière de protection et sécurité incendie. Il est organisé par MPA BS de l'université technique du Braunschweig en deux parties. La première partie se compose d'un test de protection contre les incendie, au cours duquel le coffre-fort est exposé à une chaleur atteignant 1'090°C pendant une à deux heures. La température intérieure ne doit pas dépasser un certain niveau.

Le deuxième test est un test de résistance thermique et de résistance à la chute. Pendant 30 minutes, le coffre-fort est chauffé à ' 090°C dans un four déjà chaud. Puis, le coffre-fort chute sur un lit de gravillons et pierres concassées d'une hauteur de 9,15 m, correspondant à une chute du 3ème étage d'un immeuble. Le coffre-fort est ensuite chauffé à nouveau à 840° avant d'être refroidi.

La sécurité pour vos papiers et supports de données

Tous les tests durent au total 24 heures La température intérieure - de 20°C au départ, ne doit pas dépasser 150°C pour les documents papier et 30°C pour les disquettes ainsi que les supports de données électroniques.

Ce n'est que lorsque les tests incendie sont réussis que les coffres-forts disposent d'une classe de résistance à l'incendie spécifique.

- S 60 P          60 minutes pour les documents papier
- S 120 P        120 minutes pour les documents papier
- S 60 DIS       60 minutes pour les supports de données
- S 120 DIS     120 minutes pour les supports de données

Les tests incendie sont effectués par l'université technique du Braunschweig selon EN 1047-1 et EN 16569. Cette protection ignifuge n'est pas tout à fait aussi efficace que le certificat S 60 P. Vous trouverez d'autres informations sur les différentes classes de protection incendie dans les niveaux de sécurité et degrés de résistance.